Événements - 08/07/2013

McDowell en pince pour la France

La France a longtemps observé le monde du golf d’un regard méfiant. Mais les choses changent. Et ce n’est que le début. A en croire Graeme McDowell, le vainqueur irlandais de l’Open de France, disputé du 4 au 7 juillet à Saint-Quentin-en-Yvelines, la Ryder Cup 2018 prévue sur ce même parcours pourrait bien être « l’une des plus belles et réussies de l’histoire. » Rien de moi.

Premier Nord-Irlandais à triompher sur cette étape française du circuit européen EPGA, Graeme McDowell n’a plus aucun doute : le parcours du Golf national est taillé aux dimensions très exigeantes de la Ryder Cup. Le joueur l’a dit sans détour : « Il est à mes yeux l’un des plus beaux parcours en Europe. Il est difficile et sélectif, mais également très bien configuré et parfaitement juste. »

Mieux : le golf de Saint-Quentin-en-Yvelines serait, selon l’Irlandais, « meilleur chaque année. » Comme le vin, il se bonifie avec le temps. Un prodige qui autorise Graeme McDowell à prédire une Ryder Cup 2018 à la hauteur des attentes, et même au-delà. « Elle sera magnifique, historique », prédit-il. L’actuel numéro 6 mondial sait de quoi il parle, puisqu’il avait offert le trophée à l’Europe lors de l’édition 2010.

Preuve de la popularité grandissante du golf en France : Graeme McDowell s’est dit « bluffé » par l’accueil reçu pendant l’Open. « L’ambiance a été incroyable, a-t-il confié après avoir reçu le trophée. Pendant toute la semaine, j’ai été traité avec tous les honneurs. »

La France a été désignée en 2011 pays hôte de la Ryder Cup 2018. Elle était en concurrence avec la Suède, l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas et l’Allemagne.

Photo : Alexis Orloff / FFGolf

 

ActualitésVoir toutes les actualités