Candidatures - 22/05/2013

Richard Carrion, un candidat de poids

Francsjeux.com toute l'actualité du mouvement sportif international

Et de quatre. Après Thomas Bach, Ng Ser Miang et CK Wu, Richard Carrion a annoncé sa candidature à la présidence du CIO. Le Portoricain, âgé de 60 ans, l’a fait officiellement ce mercredi 22 mai 2013. Une annonce sans surprise, son nom circulant depuis des mois comme l’un des candidats les plus sûrs et les plus attendus.

Sans présager de l’issue du vote, de plus en plus ouvert à mesure que s’allonge la liste des prétendants, le nom de Richard Carrion n’est sûrement pas à négliger. Entré au CIO en 1990, il ne peut se vanter d’un brillant passé sportif, à la différence de Thomas Bach, par exemple, ancien médaillé olympique en escrime. Mais son curriculum vitae professionnel parle pour lui. Diplômé d’une grande école d’économie, puis d’une université américaine, ce père de famille de 5 enfants passe pour un des hommes les plus fortunés du mouvement olympique. Il dirige en effet depuis vingt ans Popular Inc., un holding financier dont le poids atteindrait plusieurs dizaines de milliards de dollars. Une activité qu’il cumule avec, entre autres, la direction de la Banque de la Réserve fédérale de New York.

Pas étonnant que le CIO lui ait confié les cordons de la bourse. En plus d’avoir siégé à la commission exécutive du CIO entre 2004 et 2012 , Richard Carrion a pris en charge les finances de l’institution olympique. Il a donc dirigé les négociations pour les droits de télévision des Jeux, avec le succès que l’on connaît. En clair, choisir Richard Carrion pour succéder à Jacques Rogge, le 10 septembre prochain, serait pour les membres du CIO l’assurance de voir la maison conserver son confortable train de vie, voire s’enrichir encore plus. Lui-même l’a dit sans équivoque, au moment de se déclarer : « Il m’est souvent arrivé d’avoir à manœuvrer dans des temps difficiles, mais d’être parvenu à aider le mouvement olympique à sécuriser sa situation financière et ses revenus. »

Un candidat de poids, mais comme semblent l’être les trois autres. Quel sera le prochain à rejoindre la liste des prétendants ? Denis Oswald ? René Fasel ? Sergueï Bubka ? La réponse ne devrait pas tarder.

ActualitésVoir toutes les actualités