Candidatures - 01/03/2013

Jeux Equestres Mondiaux 2018 : le Québec seul en piste

Les responsables de la candidature de Bromont (Québec) se sont rendus mercredi 27 février 2013 au siège de la Fédération équestre internationale à Lausanne pour présenter leur projet d’accueillir les Jeux Equestres Mondiaux 2018 FEI™. Les Canadiens sont les seuls candidats en lice depuis le retrait de Rabat (Maroc) et de Vienne (Autriche).

A la tête de la délégation, Paul Côté, président du comité de candidature, était accompagné de Pauline Quinlan, Maire de Bromont, Mike Gallagher, président de Equine Canada, Roger DesLauriers, président de Bromont international, Leopoldo Palacios, conseiller technique, Marcel Bundock, président du Parc olympique de Bromont et Benoit Girardin, directeur de la candidature.

Le projet de Bromont prévoit d’organiser les Jeux dans les infrastructures olympiques de Montréal 1976, dont le Stade olympique et le Parc équestre de Bromont. « Les Jeux Equestres Mondiaux constituent notre événement phare, explique Ingmar De Vos, le secrétaire général de la FEI. Les responsables de Bromont 2018 ont produit une excellente présentation. Les membres de notre commission d’évaluation ont été très impressionnés.  Toute l’équipe de la FEI est désormais impatiente d’analyser tous les éléments et de préparer un rapport détaillé qui servira dans le choix final. »

La décision de l’attribution des Jeux Equestres Mondiaux 2018 FEITM  sera prise par le bureau de la FEI à la suite d’une dernière présentation du comité de candidature de Bromont à Lausanne le 1 juillet prochain.

Le Kentucky (E-U) en 2010 est à ce jour la seule région hors-Europe à avoir accueilli les Jeux Equestres Mondiaux FEITM. En 2014, l’événement se déroulera en Normandie (France).

 

CREDITS PHOTO ©Kit Houghton/FEI

ActualitésVoir toutes les actualités