— Publié le 28 mai 2020

Roland-Garros étudie toutes les options

Tennis

La prochaine édition du tournoi de Roland-Garros, désormais prévue du 20 septembre au 4 octobre 2020, se déroulera-t-elle à huis clos ? La question n’est pas encore tranchée, mais la Fédération française de tennis (FTT) ne l’exclue pas. Son directeur général, Jean-François Vilotte, a reconnu cette semaine devant les médias envisager toutes les options, y compris celle d’une absence de public.  « Nous considérons toutes les options, mais nous préférons évidemment ne pas jouer derrière des portes closes, a-t-il expliqué. Nous voulons qu’il y ait des fans, des fans qui respectent les mesures de précaution. J’ai du mal à comprendre pourquoi les restaurants et les magasins sont autorisés à rouvrir, mais nous ne pourrions pas le faire lors d’un événement majeur comme le nôtre. » Toujours selon Jean-François Vilotte, les organisateurs de l’étape française du Grand chelem de tennis se préparent à une édition 2020 disputée devant un nombre réduit de spectateurs. « Limiter les entrées nous permettrait de faciliter les flux de personnes. Les options sur lesquelles nous travaillons actuellement vont d’une très petite réduction du nombre de spectateurs à divers niveaux de réduction. » Pour rappel, les autorités politiques françaises ont interdit jusqu’au 31 août tous les événements rassemblant plus de 5 000 personnes.