— Publié le 22 janvier 2020

L’Euro 2020 demande plus

Athlétisme

André Giraud est mécontent. Le président de la Fédération française d’athlétisme (FFA) attend plus de la part des pouvoirs publics en termes de financement des championnats d’Europe 2020, prévus à la fin du mois d’août (25 au 30) au stade Charléty à Paris. Il l’a exprimé sans nuance mardi 21 janvier à l’occasion d’une conférence organisée dans la capitale française. « Il est scandaleux que la mairie de Paris ne donne que 300 000 euros », a suggéré André Giraud, précisant que la location du stade Charléty coûtait à elle seule 100 000 euros. Le budget de l’événement, initialement établi à 17 millions d’euros, a déjà été abaissé à 14-15 millions d’euros. Mais André Giraud insiste : « On sait que les élus sont en campagne électorale et on ne va pas mettre la pression, mais sitôt le maire de Paris élu ou réélu, il faut absolument que l’on ait des garanties. Si on n’a pas le budget, on mettra en place un plan B et on fera les remises des médailles à Charléty. » Elles doivent se dérouler sur l’esplanade du Trocadéro, tout comme les éliminatoires du saut en longueur. Heureusement, la vente des places fonctionne mieux que prévu et le comité d’organisation est en avance sur sa feuille de route en matière de sponsoring privé. Une réunion budgétaire doit se tenir au mois d’avril.