Tennis de table - 21/02/2020

Les Chinois accueillis au Japon

Le solidarité n’est pas un mot en l’air dans l’univers du tennis de table. Pour preuve l’initiative prise par la Fédération japonaise de la discipline d’accueillir au Japon une cinquantaine de membres de l’équipe nationale de Chine, bloqués hors de leur pays par l’épidémie de coronavirus. Vingt-neuf pongistes chinois s’entraînent actuellement à Doha, au centre Aspire, dans la perspective de l’Open du Qatar. Ils se rendront ensuite à Busan, en Corée du Sud, pour les championnats du monde par équipes, prévus du 22 au 29 mars. La Fédération japonaise de tennis de table met actuellement en place une vaste opération devant permettre aux joueurs et joueuses chinois de séjourner et s’entraîner dans la région de Kanto après de rendez-vous mondial. Ils pourraient y rester jusqu’au mois de juin, avant de revenir à Tokyo pour les Jeux de 2020. La Fédération chinoise de tennis de table a demandé à ses internationaux de ne pas revenir en Chine à cause de l’épidémie. A Doha, les autorités sportives du Qatar ont mis à leur disposition 15 tables d’entraînement, 2 000 balles, des repas, un hébergement et un suivi médical.

ActualitésVoir toutes les actualités