Paris 2024 - 12/12/2019

Les hôteliers déclarent la paix

Le COJO Paris 2024 l’a indiqué dans un communiqué : la brouille est terminée avec les hôteliers. Les deux parties ont décidé de reprendre leur collaboration, suspendue le mois dernier au moment de l’annonce par le CIO d’un partenariat avec la plateforme de logement entre particuliers Airbnb. Les syndicats hôteliers ont obtenu l’assurance, au terme d’une réunion avec Tony Estanguet et Etienne Thobois, président et directeur général du COJO Paris 2024, que « le plan d’hébergement des Jeux pour les populations accréditées allait s’appuyer sur les professionnels de l’hôtellerie traditionnelle. » Commentaire de Roland Héguy, président confédéral de l’Umih, et Jean-Virgile Crance, président du GNC, les deux principaux syndicats hôteliers : « Ils nous ont affirmé que ce partenariat (entre le CIO et Airbnb) n’aurait aucun soutien commercial ou de communication de la part de Paris 2024 . » A ce jour, environ 40 000 chambres ont déjà été réservées par le COJO pour loger les officiels, les médias, les partenaires et les délégations non hébergées au village des athlètes. Résultat : les hôteliers ont accepté de reprendre le travail et les réunions avec le COJO Paris 2024.

ActualitésVoir toutes les actualités