CIO - 11/12/2019

Les partenaires s’engagent pour les réfugiés

La fin de l’année n’est pas seulement dominée par la Russie dans le mouvement olympique. Pour le CIO, elle est également marquée par un effort historique en faveur des réfugiés. Après avoir décidé que l’équipe des réfugiés défilerait en deuxième position à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Tokyo 2020, l’organisation olympique annonce qu’un mouvement de plus de 70 partenaires s’est engagé à proposer des activités sportives aux réfugiés. L’initiative est le résultat d’une coopération entre le CIO, la Fondation olympique des réfugiés (ORF), et le Haut-commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (HCR). Elle concerne les gouvernements, les comités nationaux olympiques, mais aussi les fédérations sportives internationales, les clubs, les associations et les organisations de la société civile. Les contributions annoncées sont les suivantes : promouvoir et assurer l’accès à tous les réfugiés, sans aucune distinction, à des installations sportives sûres et ouvertes à tous ; augmenter la disponibilité et l’accès aux initiatives sportives et aux sports organisés pour les réfugiés et les communautés d’accueil, en tenant compte de l’âge, du sexe, des capacités et de la diversité ; et enfin promouvoir l’égalité d’accès et faciliter la participation des réfugiés aux manifestations et compétitions sportives à tous les niveaux. L’annonce intervient à une semaine du tout premier Forum mondial sur les réfugiés, qui sera organisé les 17 et 18 décembre à Genève.

ActualitésVoir toutes les actualités