CIO - 10/12/2019

L’ONU adopte la trêve olympique

C’est fait. La 74ème session de l’assemblée générale des Nations Unies a adopté, lundi 9 décembre, la résolution portant sur le respect de la trêve olympique pendant les Jeux de Tokyo 2020. Intitulée « Edification d’un monde pacifique et meilleur grâce au sport et à l’idéal olympique », elle a reçu le soutien de 186 des 193 états membres de l’ONU. Pour l’occasion, Thomas Bach avait fait le déplacement vers New York. Il s’est exprimé devant l’assemblée générale après l’adoption de la résolution. « Les Jeux olympiques sont le seul événement aujourd’hui qui rassemble la planète tout entière dans une compétition pacifique, a-t-il déclaré. Dans l’esprit olympique d’universalité, de solidarité et de paix, je vous invite à marcher main dans la main pour célébrer notre unité dans toute notre diversité aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et après. Montrons qu’ensemble, notre humanité commune est plus forte que les forces qui cherchent à nous diviser. » Le consensus en faveur de la résolution sur la trêve olympique inclut les futurs hôtes des Jeux : la Chine pour Pékin 2022, la France pour Paris 2024, les États-Unis pour Los Angeles 2028, et l’Italie pour Milan/Cortina 2026. La résolution appelle au respect de la trêve olympique tout au long de la période s’étendant du septième jour précédant l’ouverture des Jeux, en juillet 2020, au septième jour suivant la clôture des Jeux paralympiques. Elle a été officiellement présentée à l’assemblée générale des Nations Unies par le président du comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020, Yoshiro Mori, au nom du gouvernement japonais et du mouvement olympique.

ActualitésVoir toutes les actualités