Natation - 13/11/2019

Sun Yang risque gros

Le grand jour approche pour Sun Yang. Le nageur chinois, triple champion olympique et 11 fois champion du monde, sera entendu vendredi 15 novembre par le Tribunal arbitral du sport. Fait rarissime : l’audience sera publique. Elle se déroulera pour l’occasion non pas au siège du TAS, mais à l’hôtel Fairmont Palace de Montreux. A trois jours de l’audition, le TAS a dévoilé les détails de la journée et de la procédure. Elle oppose l’Agence mondiale antidopage (AMA) et le nageur chinois. L’AMA conteste la décision de la FINA d’avoir infligé à Sun Yang un simple avertissement pour avoir brisé une fiole de contrôle antidopage à l’occasion d’un test hors compétition effectué à son domicile en septembre 2018. L’Agence mondiale antidopage demande une suspension du nageur pour une période pouvant aller de 2 à 8 ans. Le TAS s’est refusé à préciser à quelle date il serait en mesure de livrer son verdict.

ActualitésVoir toutes les actualités