Russie - 11/10/2019

Poutine se mouille

Il en a l’habitude. Vladimir Poutine s’est une nouvelle fois invité dans l’interminable feuilleton sur le dopage dans le sport russe. Présent jeudi 10 octobre à un forum sur le sport, à Moscou, le chef de l’Etat a assuré que son pays respectait les exigences de l’Agence mondiale antidopage (AMA). « Nous collaborons activement avec l’AMA dont les exigences à l’égard de la Russie sont respectées dans leur totalité, a expliqué Vladimir Poutine. Nos athlètes sont les premiers à vouloir que toutes les insuffisances liées à la question du dopage soient reléguées dans le passé. Ils veulent pouvoir participer sans restrictions et sur un pied d’égalité aux compétitions internationales. » La balle est désormais dans le camp de l’AMA. Une réunion est prévue le 23 octobre entre l’équipe d’experts chargés de l’analyse des données du laboratoire de Moscou et le comité de révision de la conformité. Elle doit discuter des incohérences constatées dans les données analysées, qui pourraient laisser supposer une manipulation. La Russie n’est pas à l’abri de nouvelles sanctions, à moins de 10 mois des Jeux de Tokyo 2020.

ActualitésVoir toutes les actualités