Dopage - 29/07/2019

La Corée du Nord repasse au vert

Fin du purgatoire pour la Corée du Nord. L’AMA a annoncé en fin de semaine passée que l’agence nord-coréenne de lutte contre le dopage était désormais en conformité avec le code mondial antidopage. La Corée du Nord ne figure donc plus sur la liste des pays en infraction. Elle y avait été placée le 14 février dernier. En septembre 2018, l’AMA avait envoyé un ultimatum aux autorités sportives de Pyongyang : elles disposaient d’un délai de quatre mois pour lever les doutes sur le programme national de lutte contre le dopage, notamment en termes de contrôles. Mais le délai a expiré sans la moindre réponse. Depuis, les Nord-Coréens ont fait affaire avec l’agence chinoise chinoise antidopage et, selon les mots de l’AMA, « adopté des mesures correctives pour remédier à cette situation. » La mise à l’écart de la Corée du Nord compromettait fortement le projet, toujours d’actualité, d’une candidature des deux Corée aux Jeux d’été en 2032.

ActualitésVoir toutes les actualités