USOC - 04/07/2019

Un parachute doré pour Scott Blackmun

Scott Blackmun, l’ancien directeur général du comité olympique américain, n’est pas parti les mains vides. Poussé à la démission en février 2018, à la suite du scandale Larry Nassar, il a perçu une indemnité de départ de 2,4 millions de dollars (2,1 millions d’euros). Le somme figure dans le document fiscal de l’USOC (désormais renommé USOPC), rendu public mercredi 3 juillet aux Etats-Unis. Scott Blackmun a quitté ses fonctions peu après la fin des Jeux de PyeongChang 2018, quelques semaines seulement après avoir révélé souffrir depuis plusieurs mois d’un cancer de la prostate. Selon Suzanne Lyons, la présidente de l’USOPC, l’indemnité de départ touchée par Scott Blackmun a été approuvée par le conseil d’administration. En prime, le comité olympique américain a dû débourser plus de 5 millions de dollars en frais et honoraires auprès de deux cabinets d’avocats dans le cadre d’une longue enquête interne sur son rôle dans l’affaire Larry Nassar. Résultat : les coûts administratifs et de fonctionnement de l’organisation olympique s’élèvent à 31,2 millions de dollars pour l’année 2018, soit plus du double de l’exercice précédent (14,9 millions de dollars).

ActualitésVoir toutes les actualités