Athlétisme - 01/07/2019

Un avenir pour le DNA

Testé pour la première fois aux Jeux Européens, la semaine passée à Minsk, le DNA (Dynamic New Athletics) semble avoir séduit et convaincu les dirigeants de l’athlétisme continental. Le nouveau concept de compétition, disputé par équipes nationales, a fait le plein de spectateurs au Dynamo Stadium de la capitale de la Biélorussie. Commentaire de Libor Varhanik, le vice-président de l’Association européenne d’athlétisme : « Nous avions pour ambition de proposer un événement spectaculaire et convivial, pour le public et pour la télévision, d’un format court, qui pourrait nous aider à attirer un public plus jeune et de compléter la version classique de l’athlétisme. Nous avons le sentiment d’avoir réussi. Après ce que nous avons vu aux Jeux Européens de Minsk, nous croyons fermement que le DNA a un très bel avenir. » Aux Jeux Européens 2019, l’épreuve de DNA a été remportée par l’Ukraine, devant la Biélorussie et l’Allemagne.

ActualitésVoir toutes les actualités