Athlétisme - 17/06/2019

Les têtes tombent dans le marathon

La lutte antidopage continue de tailler à coups de serpe dans les pelotons du marathon féminin. L’Unité d’intégrité de l’athlétisme a annoncé, lundi 17 juin, que l’ancienne Kényane Eunice Kirwa, désormais sous les couleurs de Bahreïn, a été suspendue quatre ans pour dopage à l’EPO. Médaillée d’argent aux Jeux de Rio en 2016, la marathonienne était suspendue de façon provisoire depuis le mois de mai dernier. Elle est interdite de compétition jusqu’en mai 2023. Aux Jeux de Rio, Eunce Kirwa avait pris la 2ème place du marathon féminin, derrière la Kényane Jemima Sumgong, elle-même également sanctionnée pour dopage à l’EPO. Jemima Sumgong a été suspendue pour une période de 8 ans.

ActualitésVoir toutes les actualités