Athlétisme - 12/03/2019

Le 50 km marche est condamné

Mauvaise nouvelle pour les spécialistes du 50 km marche, dont le Français Yohann Diniz, le recordman du monde. Leur discipline est condamnée à disparaître du programme. Le Conseil de l’IAAF a donné son feu vert, lundi 11 mars à Doha, à la recommandation du comité de marche de modifier le programme de la discipline dans les grandes compétitions internationales. Il suggère de conserver quatre épreuves, en respectant le principe de la parité hommes/femmes, à choisir entre le 10 km, le 20 km, le 30 km ou le 35 km. Le 50 km n’est donc plus dans les tuyaux. La modification interviendra en 2022, afin de laisser aux marcheur trois pleines saisons pour s’adapter aux distances nouvelles. Le Conseil de l’IAAF a également donné son accord à l’utilisation d’une nouvelle technologie permettant de juger de façon électronique les infractions au règlement technique de la marche, souvent sujettes à polémiques. Le nouveau procédé sera testé dès l’an prochain en compétition.

ActualitésVoir toutes les actualités