Cyclisme - 25/01/2019

La France et le Maroc font cause commune

La francophonie du cyclisme se renforce. Pour preuve la signature, en début de semaine à Casablanca, au Maroc, d’un protocole de jumelage et de coopération entre les fédérations marocaine (FRMC) et française (FFC). Il a été signé par le président de la FRMC, Mohamed Belmahi, et son homologue français, Michel Callot. Il ambitionne d’approfondir la coopération entre les deux organisations dans divers aspects liés au développement et à l’élargissement de la pratique du cyclisme. Grâce à cet accord, la fédération marocaine pourra bénéficier de l’expérience française, notamment sur les aspects techniques et tactiques en matière d’entraînement, de formation des cadres techniques et d’organisation des compétitions. Le Marocain Mohamed Belmahi a profité de l’occasion pour exprimer son espoir que le Grand départ du Tour de France soit donné, dans un avenir proche, depuis le Maroc. Le Français Michel Callot, de son côté, a assuré ses hôtes que la FFC apportera son soutien à la candidature du Maroc pour l’organisation du championnat du Monde de cyclisme sur route en 2025. L’UCI a annoncé en octobre dernier que l’événement serait organisé pour la première fois sur le continent africain. Le Maroc et le Rwanda ont déposé un dossier de candidature.

 

ActualitésVoir toutes les actualités