- 29/01/2018

Une avancée prometteuse pour le développement du Parkour

La Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) et l’International Parkour Federation (IPF) ont jeté les bases d’une coopération prometteuse dans le meilleur intérêt du Parkour afin de faire progresser le sport dans le monde entier aussi bien en tant qu’activité récréative que compétitive.
 
Une réunion très importante a eu lieu entre les deux organisations le 23 janvier, au siège de la FIG à Lausanne, en Suisse.
 
La réunion s’est tenue en présence de Morinari Watanabe, Président de la FIG, Charles Perrière, l’un des fondateurs du Parkour et Vice-président de la Commission Parkour de la FIG, et de Victor Bevine, Président de l’International Parkour Federation (IPF).
 
Au cours de cette réunion, le Président Watanabe a réaffirmé que la FIG, tout en apportant son soutien au développement du Parkour sous l’égide de la FIG, respecterait l’autonomie du Parkour.
 
La vision commune partagée par les participants a débouché sur la signature d’un protocole d’entente (Memorandum of Understanding/MoU). Au centre de ce MoU, figure le principe suivant:
«La FIG et l’IPF reconnaissent que le Parkour a une culture qui lui est propre et s’engagent à faire tout leur possible pour protéger la culture, l’intégrité et l’autonomie du sport.»
 
«L’an dernier, David Belle et moi-même avons fait le choix de nous rapprocher de la FIG  après avoir obtenu l’assurance du respect de l’identité de la discipline et d’un fonctionnement souple compatible avec son développement, a souligné Charles Perrière. Nous sommes heureux de voir ces engagements aujourd’hui réaffirmés à travers ce nouveau partenariat très prometteur.»
 
«Tant que nous pouvons avoir la certitude que le Parkour conservera son autonomie, il est évident que les ressources offertes par la FIG présentent d’énormes avantages pour les athlètes et les communautés de Parkour du monde entier, a déclaré Victor Bevine. Après cette réunion, nous sommes convaincus que le groupe de travail comprend cette culture propre au Parkour et la soutiendra.»
 
La FIG et l’IPF ont décidé de combiner leurs forces afin de mettre au point, en étroite collaboration, un programme d’éducation de base, ainsi qu’une structure d’événement compétitif, un domaine dans lequel l’IPF a une grande expérience.
 
Bien que l’un des objectifs déclarés de la FIG soit d’arriver à inclure le Parkour dans le programme olympique des Jeux de Paris en 2024, l’attention sera portée en premier lieu sur le développement à la base et l’éducation pour les passionnés de Parkour.
 
«Comme inévitablement le Parkour est en pleine croissance et progression, il est crucial qu’une organisation comme l’IPF, en étroite collaboration avec les fondateurs David Belle et Charles Perrière, demeure une partie intégrante du processus afin de contribuer à préserver les intérêts des communautés et des sociétés de Parkour locales ainsi que la philosophie du sport dans son ensemble», a ajouté Victor Bevine.

Le Président de l’IPF Victor Bevine et Charles Perrière, Vice- président de la Commission Parkour de la FIG.
+++

 

ActualitésVoir toutes les actualités