- 02/10/2017

L’AMA publie la liste des substances et méthodes interdites 2018

Montréal, le 29 septembre 2017 – L’Agence mondiale antidopage (AMA) publie aujourd’hui la Liste des substances et méthodes interdites 2018 (la « Liste »), ainsi que le Résumé des principales modifications et les notes explicatives de 2018. La Liste, qui a été approuvée par le Comité exécutif de l’AMA le 24 septembre 2017, entrera en vigueur le 1er janvier 2018.

La Liste, qui constitue l’un des cinq Standards internationaux que tous les signataires du Code mondial antidopage (le « Code ») sont tenus de respecter, énumère les substances et les méthodes qui sont interdites en compétition et hors compétition, de même que les substances qui sont bannies dans certains sports.
« L’AMA est heureuse de publier la Liste des interdictions 2018, a commenté Sir Craig Reedie, président de l’AMA. La Liste est mise à jour annuellement et publiée trois mois avant sa date d’entrée en vigueur afin que tous les partenaires – en particulier les sportifs et les membres de leur entourage – aient suffisamment de temps pour se familiariser avec le document et les modifications qui y ont été apportées. Il est primordial que tous les sportifs et leur entourage prennent le temps de consulter la Liste et communiquent avec leurs organisations antidopage (OAD) respectives s’ils ont quelque doute que ce soit sur le statut d’une substance ou d’une méthode. »
« Chaque année, la Liste des interdictions fait l’objet d’un processus de consultation des partenaires très rigoureux de neuf mois, a déclaré Olivier Niggli, directeur général de l’AMA. Les experts qui révisent la Liste prennent en compte de nombreuses sources, parmi lesquelles les études scientifiques et médicales, les tendances et les renseignements obtenus des forces de l’ordre et des compagnies pharmaceutiques, et d’autres éléments de manière à garder une longueur d’avance sur ceux qui veulent flouer le système. »
Le processus annuel de révision de la Liste est dirigé par l’AMA. Il commence par une rencontre initiale en janvier et se conclut avec la publication de la Liste le 1er octobre. Il s’agit d’un important exercice de consultation de neuf mois, qui comprend une collecte d’informations par le groupe d’experts Liste de l’AMA, la diffusion d’une liste préliminaire auprès des partenaires, la prise en compte de leurs commentaires et la révision de la version préliminaire, puis son examen par le Comité Santé, médecine et recherche de l’Agence. Ce comité fait ensuite ses recommandations au Comité exécutif de l’AMA, qui approuve la Liste lors de sa réunion du mois de septembre. Pour qu’une substance ou une méthode soit ajoutée à la Liste, elle doit remplir deux des trois critères suivants : 1. Elle a le potentiel d’améliorer ou améliore effectivement la performance sportive; 2. Elle présente un risque avéré ou potentiel pour la santé du sportif; ou 3. Elle est contraire à l’esprit sportif.
Il est à noter que les sportifs qui ont une raison médicale légitime d’utiliser une substance ou une méthode interdite figurant sur la Liste peuvent obtenir une autorisation d’usage s’ils remplissent les critères énoncés dans le Standard international pour l’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (SIAUT). Le processus d’AUT est largement accepté par les sportifs, les médecins et les partenaires du mouvement antidopage à l’échelle mondiale.
Pour voir les modifications incluses dans la Liste des interdictions 2018 en comparaison avec la version de 2017, veuillez lire le Résumé des principales modifications et les notes explicatives de 2018.
Langues et formats
À partir d’aujourd’hui, la Liste des interdictions 2018, le Résumé des modifications et le Programme de surveillance 2018 peuvent être téléchargés depuis le site Web de l’AMA en versions anglaise et française. La version espagnole suivra sous peu.
Les partenaires souhaitant traduire la Liste dans d’autres langues sont invités à écrire à l’adresse info@wada-ama.org d’ici le 27 octobre pour signifier leur intérêt. S’ils le désirent, l’AMA pourra leur fournir les fichiers nécessaires et, une fois que la traduction sera terminée, celle-ci sera publiée sur le site Web de l’Agence.
La Liste en version numérique pour appareils mobiles sera accessible le 1er janvier 2018.

ActualitésVoir toutes les actualités