- 26/09/2017

Beaumont salue les présentations « impressionnantes » des candidatures pour la Coupe du monde de rugby 2023

Le président de World Rugby Bill Beaumont a salué les candidatures « excitantes et impressionnantes » pour accueillir la Coupe du monde de rugby 2023 après que les fédérations en lice ont exposé leur vision et leurs plans devant le Conseil de World Rugby à Londres aujourd’hui. Les équipes candidates de la France, de l’Irlande et de l’Afrique du Sud ont chacune disposé de 30 minutes pour présenter leur proposition d’organisation aux membres du Conseil, avant de répondre à leurs questions.

Beaumont a déclaré : « Aujourd’hui représente une étape importante et excitante dans le processus de sélection de la fédération qui accueillera la Coupe du monde de rugby 2023. Il est clair, d’après les présentations, que nous avons trois candidatures exceptionnellement fortes, impressionnantes et passionnantes disposant du soutien entier de leur gouvernement. Chacune, c’est ma conviction, est capable d’organiser une superbe Coupe du monde de rugby.

« Je tiens à remercier nos amis des équipes candidates respectives pour leur travail acharné, leur engagement et pour avoir partagé leur vision et les plans détaillés de leur organisation. Mes collègues du Conseil et moi-même avons beaucoup de choses à considérer et attendons avec intérêt les résultats du processus de recommandation approfondi et une évaluation indépendante qui seront communiqués le mois prochain avant d’examiner et de sélectionner la fédération hôte de la Coupe du monde de rugby 2023. »
Phase clé dans les trois étapes du processus de sélection de la fédération hôte, ces présentations font suite à la déposition des dossiers de candidature détaillés qui font l’objet d’une évaluation et analyse approfondies de la part de World Rugby et d’experts indépendants.

Dans leurs exposés, les candidats étaient tenus de présenter leur vision et mission pour l’organisation de l’événement mondial phare du rugby.

Cela comprenait la confirmation des garanties par les gouvernements et autres entités habilitées, la convention d’accueil et des réponses détaillées aux obligations fondamentales d’organisation reflétant les sept objectifs de World Rugby pour l’accueil de cet événement :

  • Des stades et infrastructures qui respectent les critères pour un événement majeur
  • Des garanties globales et exécutoires des secteurs public et privés
  • Un événement qui sera un succès commercial, avec un modèle financier robuste et entièrement financé
  • Une excellence opérationnelle grâce à une équipe responsable de l’organisation intégrée et expérimentée
  • Une vision qui engage et inspire les publics nationaux et internationaux et contribue à la croissance du rugby à tous les niveaux
  • Un environnement propice, politiquement et financièrement stable, qui respecte la diversité des parties prenantes de la Coupe du monde de rugby
  • Un environnement et un climat adapté pour le sport de haut niveau dans un territoire qui permettra un maximum de déplacements pour les supporters

Toutes les candidatures sont en train d’être analysées en détail par un groupe d’étude technique, évaluées en fonction de critères pondérés, ainsi que d’autres conseillers experts, y ajouteront une évaluation économique, financière et commerciale. L’agence The Sports Consultancy évalue de façon indépendante l’application des critères d’évaluation par le groupe afin de garantir un processus équitable et uniforme à la prise de décision.

Une recommandation sera ensuite faite par le Board de la société Rugby World Cup le 31 octobre, avant que le vote du Conseil ne sélectionne la fédération qui accueillera la Coupe du monde de rugby 2023 dans le cadre de sa réunion du 15 novembre

ActualitésVoir toutes les actualités