- 20/03/2017

La « Playdagogie – Valeurs de l’Olympisme » à Haïti

Le CNOSF présente cette semaine à Haïti, avec l’appui du Comité Olympique Haïtien, son programme éducatif « Playdagogie – Valeurs de l’Olympisme » à destination de la jeunesse, en présence de Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024, et d’Emmeline Ndongue, Ambassadrice « éducation » de la candidature française.

Après une première étape internationale en Océanie, le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) poursuit cette semaine à Port au Prince, à l’invitation du Comité Olympique Haïtien (COH), puis ce lundi 20 mars en Outre-Mer, à la Guadeloupe, la mise en pratique de son programme éducatif « Playdagogie – Valeurs de l’Olympisme » à destination des enfants de 6 à 12 ans.

 

Lancé à Paris en janvier dernier, le programme « Playdagogie – Valeurs de l’Olympisme » a été pensé et développé pour mobiliser la jeunesse au travers du sport et de ses valeurs. Cette initiative innovante, fondée sur une méthode éducative développée par PLAY International, est mise en place en collaboration l’UNICEF et le Comité de candidature Paris 2024. Facilement réplicable, ce projet fait partie de l’engagement du CNOSF pour partager la candidature de Paris 2024 avec le monde. Le programme « Playdagogie », qui souligne l’engagement du CNOSF et de Paris 2024 pour éduquer et mobiliser la jeunesse autour des valeurs positives et humanistes de l’Olympisme, sera prochainement développé en Afrique et en Europe.

 

Toute cette semaine, le projet a été partagé avec le Comité National Olympique d’Haïti (COH), qui a prévu d’intégrer cet élément dans son programme éducatif mis en place avec les fédérations et les écoles locales. Cinq journées de formation et de co-création de contenus ont été organisées au Centre Sport pour l’Espoir Haïti par le CNOSF et l’encadrement de PLAY International pour fournir aux enseignants et aux éducateurs l’ensemble des outils pédagogiques leur permettant de renforcer l’éducation chez les enfants de moins de 12 ans. A cette occasion, plus de 30 éducateurs représentant une quinzaine de fédérations sportives, de nombreux enseignants, des coaches du Centre Sport pour l’Espoir Haïti et des animateurs de l’Institut National de la Jeunesse et des Sciences du Sport (INJESS) ont été formés à la méthode « Playdagogie ».

 

Les enfants de l’école Basile Moreau, dans le quartier Carrefour de Port au Prince, ont été les premiers, hier, à découvrir le programme éducatif. Et ce matin, à l’initiative du Comité Olympique Haïtien, ce sont plus de 400 enfants issus des écoles de Port au Prince qui ont eu la chance d’être sensibilisés aux valeurs de l’Olympisme à travers la « Playdagogie » au Centre Sport pour l’Espoir Haïti, par Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024, triple champion olympique, et Emmeline Ndongue, ambassadrice « éducation » du Comité Paris 2024 et vice-championne olympique à Londres en 2012.

 

Puis, ce lundi 20 mars, le CNOSF déploiera son programme éducation à la Guadeloupe dans le cadre du CREPS des Antilles et de la Guyane, en présence de Marie-Jo Perec, triple championne olympique et ambassadrice de Paris 2024. Une cinquantaine d’élèves de CM1 et CM2 de l’école Joseph-Théodore Faustin sera réunie à cette occasion, alors que les représentants du Comité Paris 2024 partageront avec les pensionnaires du CREPS de Pointe-à-Pitre, les grands enjeux du projet Paris 2024.

 

 

Hans Larsen, Président du Comité Olympique Haïtien : « L’histoire de l’olympisme à travers le monde sans conteste raffermit les peuples.  Nous autres en Haïti, nous essayons autant que possible, de contribuer à l’éducation de la jeunesse à travers des formations et en favorisant l’esprit d’équipe. »

Denis Masseglia, Président du CNOSF : « L’Association francophone des Comités Nationaux Olympiques a permis de développer des relations de coopération entre les différents comités qui en sont membres. C’est bien sûr le cas des comités olympiques français et haïtien avec au-delà de l’expression linguistique commune une solide amitié liée à l’histoire. Partager avec Haïti le programme éducatif « Playdagogie, valeurs de l’Olympisme », conçu avec Paris 2024 en collaboration avec PLAY International et l’UNICEF, était donc une évidence pour le CNOSF. Cette escale constitue une étape de plus dans la mise en œuvre à l’international de ce programme pédagogique, qui poursuivra prochainement son parcours en Afrique et en Europe. »

Tony Estanguet, coprésident de Paris 2024 : « L’Olympisme m’inspire depuis toujours et j’ai la conviction que ce message doit pouvoir être mis au service de l’éducation de la jeunesse en France et dans le monde. Avec cette initiative engagée dès la phase de candidature, Paris 2024 et le mouvement sportif démontrent un souci d’innovation continu pour faire des Jeux un catalyseur de changement pour la société. »

Emmeline Ndongue, Ambassadrice « éducation » de Paris 2024 : « Plus d’un million d’enfants a déjà bénéficié en France du programme éducatif mis en place dans le cadre de la candidature Paris 2024. Nous sommes très heureux de pouvoir partager aujourd’hui cet héritage avec la jeunesse d’Haïti. C’est tout le sens du projet porté par Paris 2024 : un projet au service des populations, et notamment de la jeunesse. »


Le programme « Playdagogie » :

La Playdagogie est une méthode fondée sur l’utilisation de jeux sportifs comme support de sensibilisation pour les enfants. Cette approche est le fruit de projets développés par PLAY International et ses partenaires dans des pays comme la Bolivie, l’Afghanistan, le Burundi, mais aussi en France. Le programme « Playdagogie » s’est largement développé depuis grâce au processus continu de co-création. Avec Paris 2024 et l’UNICEF, cette initiative est mise au service des valeurs de l’Olympisme. www.playdagogie.org/paris2024

ActualitésVoir toutes les actualités