- 13/10/2016

Le Conseil de l’Europe adopte une résolution sur le sport pour tous

« LE SPORT EST UN PONT VERS L’ÉGALITÉ, L’INTÉGRATION ET L’INCLUSION SOCIALE », A SOULIGNÉ L’ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DU CONSEIL DE L’EUROPE MERCREDI À STRASBOURG EN ADOPTANT UNE RÉSOLUTION VISANT À PROMOUVOIR L’ACCÈS AU SPORT POUR TOUS.

Avant l’adoption de la résolution, le président du CIO, Thomas Bach, s’est adressé aux parlementaires et aux États membres. Dans son discours, le président Thomas Bach a mis en exergue le rôle important que joue le sport pour la cohésion sociale en offrant l’occasion à des personnes d’horizons divers d’interagir et d’échanger des idées : “Le sport a le pouvoir exceptionnel de rapprocher les êtres indépendamment du milieu, du sexe, de la culture ou de la croyance. Les Jeux Olympiques de Rio 2016 nous ont à tous rappelé ce formidable pouvoir unificateur du sport. Le meilleur exemple en a été la participation de la toute première équipe olympique des réfugiés.”

Le président Thomas Bach a donné à l’Assemblée l’assurance de son soutien aux États membres dans leurs efforts de réaliser deux objectifs importants, à savoir promouvoir l’intégration et rendre le sport accessible à tous.

Dans son intervention devant l’Assemblée, la rapporteure Carmen Quintanilla a souligné : “Le sport est un droit humain.” Elle a appelé les parlementaires à “faire pression sur nos gouvernements et sur nos écoles pour promouvoir le sport.”

Carmen Quintanilla
En présentant le président du CIO, le président de l’Assemblée parlementaire, Pedro Agramunt, a souligné que le sport jouait un rôle important pour promouvoir et renforcer les valeurs démocratiques et les droits fondamentaux dans le société, et il a mis l’accent sur le rôle de chef du file du CIO dans le processus de réforme des organisations sportives.

Pedro Agramunt avait auparavant reçu Thomas Bach en entretien privé. Dans leur conversation, les deux présidents sont tombés d’accord sur les rôles distincts du sport et de la politique dans la société. Ils ont affirmé les valeurs que partagent le Conseil de l’Europe et le Mouvement olympique comme base solide de leur coopération sur des sujets auxquels le sport peut contribuer, tel qu’énoncé dans la résolution. Le président du CIO a par ailleurs signé le Livre d’or du Conseil de l’Europe.

Le président Thomas Bach a également rencontré Thorbjorn Jagland, secrétaire général du Conseil de l’Europe, ainsi que Gabriella Battaini-Dragoni, secrétaire générale adjointe. Ensemble, ils ont abordé les questions de la bonne gouvernance et du dopage dans le sport. Les deux dirigeants du Conseil de l’Europe ont favorablement accueilli les recommandations de l’Agenda olympique 2020 qui abordent directement ces thèmes. Ils ont en outre discuté de la nécessité d’une plus forte coordination de l’engagement des gouvernements au sein de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). M. Jagland et Mme Battaini-Dragoni ont accepté de donner suite aux propositions formulées à ce propos par le récent Sommet olympique.

IOC President Thomas Bach and PACE President Pedro Agramunt
Le président Thomas Bach était accompagné du chief officer éthique et conformité du CIO, Pâquerette Girard Zappelli, qui participait à une séance-débat sur l’application des principes de bonne gouvernance dans les organisations sportives organisée par le sous-comité pour l’éducation, la jeunesse et le sport de l’Assemblée parlementaire.

ActualitésVoir toutes les actualités