Dopage - 07/04/2020

L’ITA très affectée par l’épidémie

La pandémie de coronavirus ne bouleverse pas seulement les calendriers du sport international. Elle frappe également de plein fouet la lutte contre le dopage. Selon un porte-parole de l’Agence de contrôle internationale (ITA), l’entité indépendante créée en 2018 à l’initiative du CIO, la lutte antidopage est « très affectée » par la situation actuelle. « Nos programmes n’ont pas été interrompus, car un programme antidopage ne se limite pas à la collecte d’échantillons, a-t-il expliqué à l’AFP. Seul le volume global des contrôles est impacté aujourd’hui, avec beaucoup de contrôles qui ont dû être reportés. » Le suivi des passeports biologiques et les activités d’éducation sont maintenus, tout comme les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques, mais l’avenir à court terme de l’ITA s’annonce très incertain. « Si la situation perdure, nous devrons solliciter des aides externes publiques, comme celles du canton de Vaud », explique son porte-parole. L’Agence de contrôle indépendante, basée à Lausanne, envisage également de placer certains collaborateurs en chômage technique ou en réduction d’horaires de travail.

ActualitésVoir toutes les actualités