Tokyo 2020 - 27/03/2020

Le Japon lance sa propre task force

Pas de temps à perdre. A l’image du CIO, le comité d’organisation des Jeux de Tokyo 2020 a constitué lui aussi un groupe de travail, une task force, pour plancher sur les innombrables questions et dossiers liés au report des Jeux en 2021.  Elle sera formée de 20 à 30 personnes, choisies dans les différentes directions du comité d’organisation. Présidée par Toshiro Muto, le directeur général de Tokyo 2020, elle a tenu sa première réunion de travail jeudi 26 mars dans la capitale japonaise. En préambule, le président du comité d’organisation, Yoshiro Mori, a résumé en une formule la tâche de ce groupe de travail : revoir en six mois environ les préparatifs des Jeux élaborés depuis sept ans. L’ancien Premier ministre japonais a également suggéré que le surcoût engendré par le report des Jeux serait très certainement « massif ». Parmi les priorités de la task force japonaise, les questions du transport, de l’hébergement, du maintien des sites, de la billetterie et du programme des volontaires.

ActualitésVoir toutes les actualités