Tokyo 2020 - 19/03/2020

Une invitée de dernière minute à la passation

La cérémonie de passation de la flamme olympique entre la Grèce et le Japon se déroulera bien à la date prévue, ce jeudi 19 mars au stade panathénaïque d’Athènes. Mais elle aura une toute autre allure que le déroulé initial. A défaut d’une délégation d’officiels, contraints de renoncer au voyage en raison de l’épidémie de coronavirus, le Japon sera représenté par son ambassadeur en Grèce et par une invitée de la dernière minute, l’ancienne nageuse Naoko Imoto (photo-ci-dessus). Membre du relais japonais 4×200 m aux Jeux d’Atlanta en 1996, elle réside actuellement Grèce, où elle travaille pour l’UNICEF. Elle a donné son accord aux organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 pour recevoir la flamme, après avoir été sollicitée la veille de l’événement. « Nous nous sommes mis d’accord mardi sur le fait que la présence d’un Japonais était nécessaire pour assumer ce rôle, a expliqué Toshiro Muto, le directeur général du comité d’organisation des Jeux de Tokyo, lors d’une conférence de presse. Naoko Imoto a eu une réaction très positive mais tout cela s’est passé il y a seulement deux ou trois heures. Nous pensons que c’était une excellente décision, étant donné le temps limité d’une journée. » La cérémonie de passation de la flamme doit débuter à 11 h 30 en Grèce. Le flambeau sera ensuite transporté par avion au Japon.

ActualitésVoir toutes les actualités