Biathlon - 14/02/2020

Un Russe dans le collimateur de l’IBU

La Fédération internationale de biathlon (IBU) se penche sur le dossier russe. Avec un nom en tête de la pile : Evgeny Ustyugov. L’agence TASS révèle que l’IBU a ouvert une nouvelle procédure pour dopage contre le biathlète russe, double champion olympique, à la mass start aux Jeux de Vancouver en 2010, puis en relais quatre ans plus tard à Sotchi.  Agé aujourd’hui de 34 ans, retraité du biathlon depuis la fin de la saison 2014, il pourrait perdre ses médailles. En 2018, Evgeny Ustyugov a été impliqué dans une affaire de dopage concernant la période de 2012 à 2015 avec trois autres biathlètes russes, Vetlana Sleptsova, Alexander Pechenkin et Alexander Chernysev. En décembre 2019, l’IBU a poursuivi ses investigations sur Evgeny Ustyugov et Vetlana Sleptsova après avoir découvert que leurs données, stockées dans le laboratoire de Moscou, avaient été manipulées. « Avant de partir pour les championnats du monde à Antholz, le 12 février, j’ai appris que l’IBU a entamé une nouvelle enquête contre le champion olympique Evgeny Ustyugov sur la base de son passeport biologique », a expliqué Vladimir Drachev, le président de la Fédération russe de biathlon, au premier jour des Mondiaux 2020. S’il était finalement sanctionné, le biathlète russe pourrait perdre le bénéfice de ses médailles olympiques. Son titre à la mass start à Vancouver 2010 reviendrait alors à Martin Fourcade, classé deuxième à l’arrivée. Le Français compterait ainsi six médailles d’or aux Jeux d’hiver (deux aux Jeux de Sotchi 2014, en poursuite et individuel, trois à ceux de Pyeongchang 2018, en poursuite, mass start et relais mixte).

ActualitésVoir toutes les actualités