Tokyo 2020 - 13/02/2020

Mori écarte toute idée d’annulation

L’épidémie de coronavirus peut-elle affecter les Jeux de Tokyo, voire menacer leur déroulement ? La question commence à agiter le mouvement olympique, à un peu plus de 160 jours de l’ouverture. Elle est légitime. Les Japonais le savent. Et ils entendent bien faire taire les doutes. Yoshiro Mori, le président du comité d’organisation (photo ci-dessus), est sorti de sa réserve pour assurer lui-même, ce jeudi 13 février, que les Jeux ne seront pas affectés par la propagation du virus. « Je tiens à répéter clairement que l’annulation ou le report des Jeux de Tokyo n’a pas été envisagé », a martelé l’ancien Premier ministre japonais en ouverture d’une réunion commune de deux jours avec le CIO à Tokyo. Il a expliqué que les organisateurs « travailleront avec le gouvernement et répondront calmement » à tout problème lié au coronavirus, à l’origine de la mort de plus de 1 300 personnes en Chine continentale, selon les autorités sanitaires chinoises. Pas moins de 203 cas d’infection ont été confirmés au Japon à la date du mercredi 12 février, dont 174 passagers et membres d’équipage d’un bateau de croisière accosté à Yokohama, près de Tokyo. Présent à Tokyo, John Coates a emboîté le pas des Japonais, assurant que le virus constituait certainement un « problème inattendu », mais que les organisateurs et les autorités japonaises dévoileraient très prochainement les précautions prises pour protéger les athlètes et les visiteurs.

ActualitésVoir toutes les actualités