AMA - 04/02/2020

Une demande d’audience publique

La transparence devient très tendance dans le mouvement olympique. L’Agence mondiale antidopage (AMA) a annoncé via un communiqué, lundi 3 février, avoir présenté une demande officielle au Tribunal arbitral du sport (TAS) afin que l’audience dans son litige avec l’Agence russe antidopage (Rusada) soit tenue en public. Olivier Niggli, le directeur de l’AMA, s’en explique : « Les enquêtes de l’AMA sur la Russie, et ce dernier cas de non-conformité, ont suscité un énorme intérêt dans le monde entier. L’AMA et un grand nombre de parties prenantes estiment que ce litige devant le TAS devrait se dérouler dans un forum public afin que tout le monde comprenne le processus et entende les arguments. » Le TAS n’a pas immédiatement donné sa réponse à la requête de l’AMA, mais on l’imagine mal refuser une telle demande. En novembre dernier, l’audition du nageur chinois Sun Yang et de la FINA, également en litige avec l’AMA, a été publique et ouverte aux médias.

ActualitésVoir toutes les actualités