Tokyo 2020 - 08/01/2020

Un créatif accusé de harcèlement

Sale affaire. Selon les médias japonais, l’un des principaux directeurs de l’équipe de production chargée des cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux de Tokyo 2020 vient de prendre la porte. Il a été forcé à la démission pour avoir été l’objet de plaintes pour harcèlement et abus de pouvoir par plusieurs de ses subordonnés. Kaoru Sugano, 42 ans, était détaché comme directeur artistique au sein du comité d’organisation des Jeux de 2020 par son employeur, la géant de la publicité et des relations publiques Dentsu. Ses victimes seraient également des salariés de Dentsu, eux aussi affectés aux cérémonies des Jeux de Tokyo 2020. Kaoru Sugano a présenté sa démission mardi 7 janvier. Elle a été accepté le jour même par le comité d’organisation des Jeux de 2020.

ActualitésVoir toutes les actualités