Tokyo 2020 - 22/11/2019

Le français en retard

Le comité d’organisation des Jeux de Tokyo l’a annoncé jeudi 21 novembre : un accord de partenariat a été signé cette semaine avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Il servira notamment à encourager la promotion de la langue française l’an prochain aux Jeux olympiques. Le français, avec l’anglais, est la langue officielle du CIO. Rien de très surprenant, donc. Mais selon Associated Press, la langue du baron Pierre de Coubertin reste encore très en retrait de l’anglais et du japonais, à moins de 250 jours de l’ouverture des Jeux de Tokyo 2020. L’agence américaine rapporte que les conférences de presse du comité d’organisation se déroulent en japonais ou en anglais (ou avec une traduction en anglais). La signalétique autour des bureaux du comité d’organisation est également en japonais et en anglais. Même chose pour les documents officiels publiés par l’équipe de Tokyo 2020. L’accord signé entre Tokyo 2020 et l’OIF prévoit que le site Internet officiel des Jeux propose une version en français. En réalité, elle existe déjà. Mais le dernier article d’actualité rédigé en français remonte au mois de mai 2019. Dans la version anglaise, la dernière « news » est datée du 18 novembre 2019.

 

ActualitésVoir toutes les actualités