Football - 15/11/2019

Tensions en Espagne

Menace de gros temps dans le football espagnol. En cause, la décision de la Liga, la ligue professionnelle, de délocaliser aux Etats-Unis un match de la saison régulière, Villarreal-Atlético Madrid, le 6 décembre à Miami. La Fédération espagnole s’y oppose. Et elle le fait savoir. « Le projet de la Liga va à l’encontre des règlements de la FIFA, assure l’avocat de la fédération espagnole, Tomás González Cueto. Ses conséquences pourraient être dévastatrices pour un pays qui veut accueillir la Coupe du Monde 2030. » Les deux parties se sont retrouvées au tribunal, jeudi 14 novembre, pour tenter de régler leur différend. La Liga espagnole a conclu un partenariat de 15 ans avec le groupe Relevent pour renforcer sa présence, et augmenter ses recettes commerciales, aux Etats-Unis. La Fédération espagnole, de son côté, s’active depuis plusieurs mois sur un dossier de candidature au Mondial 2030. Elle envisage d’y associer le Portugal. Selon les textes, une ligue professionnelle n’a pas besoin d’une autorisation de la FIFA pour organiser une ou plusieurs rencontres à l’étranger. Mais Gianni Infantino n’a pas fait mystère de son hostilité au projet de la Liga, la saison dernière, de faire disputer un match entre Girona et Barcelone aux Etats-Unis.

ActualitésVoir toutes les actualités