Athlétisme - 17/10/2019

Un nouveau règlement pour les athlètes transgenres

Après les athlètes hyperandrogènes, la Fédération internationale d’athlétisme (World Athletics) s’est penchée de près sur le cas des athlètes transgenres féminines. Résultat : un nouveau règlement qui ressemble à s’y méprendre à celui imposé depuis cette année à Caster Semenya. Les athlètes transgenres féminines ne pourront plus se contenter de fournir un document officiel attestant de leur genre féminin. Selon le nouveau règlement, entré en vigueur le 1er octobre, elles pourront se passer de cette formalité, « une déclaration signée » attestant de leur genre féminin étant désormais suffisante. Mais elles devront présenter des relevés montrant que leur taux de testostérone a été inférieur à 5 nmol/l « de façon continue sur une période d’au moins 12 mois ». Aux Etats-Unis, l’athlète transgenre Cece Telfer a participé à des épreuves masculines, avant d’être récemment autorisée à concourir dans les compétitions féminines.

ActualitésVoir toutes les actualités