Paris 2024 - 16/10/2019

Une première étape pour l’esprit olympique

C’est fait. L’esprit olympique a été inscrit, mardi 15 octobre, à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel en France. La première étape est ainsi franchie pour son inscription au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco voulue par le COJO Paris 2024. Au comité d’organisation, le projet est porté par Guy Drut, l’un des trois membres français du CIO, et Sophie Lorant, la directrice des relations internationales. « Nous avons travaillé sur cette démarche avec la Grèce, berceau de l’olympisme, la Jordanie, le Luxembourg et le Sénégal, a expliqué le champion olympique du 110 m haies à La Voix du Nord, à l’occasion de sa présence à Lille plus tôt dans la journée. Tous font la demande dans leur pays et nous irons d’ici à fin 2021 ou 2022 effectuer une demande commune à l’UNESCO mondial. Tous les pays membres du CIO pourront s’y associer. » Objectif : une reconnaissance internationale de ce que peut apporter le mouvement sportif en général, et l’olympisme en particulier, par ses valeurs de solidarité, de développement durable, de paix. « On dit souvent que le monde est un village, mais le village olympique, lui, est le monde, suggère Guy Drut. Il n’a pas de frontières, tout le monde y parle la même langue. »

ActualitésVoir toutes les actualités