Rugby - 15/10/2019

Les All Blacks vendent leurs droits

Subtil timing. En pleine Coupe du Monde 2019 au Japon, la Fédération néo-zélandaise de rugby annonce avoir vendu l’exclusivité des droits audiovisuels des All Blacks pour les cinq prochaines années au groupe Sky New Zealand. L’accord concerne l’intégralité des test-matches et des rencontres du Super Rugby disputés par les champions du monde en titre. Fait unique : il s’accompagne d’une prise de participation de la Fédération néo-zélandaise de rugby dans le capital de Sky New Zealand à hauteur de 5%. Négocié en secret, cet accord dit « révolutionnaire » se monterait à 235 millions de dollars néo-zélandais, soit 134 millions d’euros au cours actuel. Il doit encore être approuvé par les actionnaires de Sky New Zealand. Longtemps détenteur des droits de la Coupe du Monde de rugby, le groupe Sky a été devancé au moment de l’appel d’offres, lancé par World Rugby, par la société de télécommunications néo-zélandaise Spark, anciennement Telecom, pour l’édition 2019 au Japon.

ActualitésVoir toutes les actualités