Athlétisme - 30/09/2019

Bataille de chiffres à Doha

Le Qatar semble ne pas utiliser les mêmes règles de comptage que le reste du monde. Pointés du doigt depuis le début des Mondiaux d’athlétisme 2019 à Doha pour le très faible remplissage du stade Khalifa, les organisateurs ont répondu lundi 30 septembre via un communiqué. « Après deux jours solides sur le plan de l’affluence (70 % le premier et 67 % le deuxième), les chiffres ont été en dessous de nos attentes dimanche, sous la barre des 50 %, explique un porte-parole du comité d’organisation. Cela coïncide avec le début de la semaine de travail au Qatar. Mais nous sommes confiants que nos efforts vont convaincre le public local de venir voir les performances des meilleurs athlètes du monde. » Samedi soir, pour la première soirée de finales, l’affluence ne dépassait pas les 8 000 spectateurs, soit loin des 70% de remplissage, le stade Khalifa pouvant accueillir 40 000 personnes. Les Qataris expliquent également avoir programmé certaines finales à un horaire très tardif (22 h 40 en heure locale pour le 400 m haies masculin, ce lundi 30 septembre), afin d’accommoder les diffuseurs de l’événement. Cette programmation expliquerait, selon eux, que les tribunes se vident avant la fin des épreuves. Toujours selon les organisateurs, le public des Mondiaux serait composé de 80 nationalités différentes.

ActualitésVoir toutes les actualités