Paris 2024 - 26/09/2019

La FDJ retoquée

Peu banal. Selon l’AFP, la Française des Jeux (FDJ) a été contrainte de retoucher une campagne de publicité bâtie autour de son équipe d’athlètes pour Paris 2024. En cause : la présence des cinq anneaux et des mots olympique et paralympique, dont elle n’a pas acquis les droits auprès du COJO Paris 2024. La FDJ, régulièrement annoncée comme un possible partenaire premium des Jeux en 2024, a lancé le 17 septembre une campagne de promotion de sa Sport Factory, un projet censé recruter 24 athlètes dans la perspective des Jeux d’hiver de Pékin 2022 et d’été deux ans plus tard à Paris. Dans une version originelle d’un des clips, la boxeuse Sarah Ourahmoune apparaît poing levé sur un ring des Jeux de Rio 2016, où sont dessinés les cinq anneaux. « Avec du travail, de la passion, et un soutien qui peut faire la différence, FDJ vous offre la possibilité d’atteindre votre rêve olympique ou paralympique », suggère une voix off. Rappelée à l’ordre par le COJO, la FDJ a retouché son clip. Le plan où figure Sarah Ourahmoune a été resserré, les anneaux ne sont plus visibles, les mots olympique et paralympique ont disparu du commentaire. Quand « le COJO a attiré notre attention, nous avons retiré immédiatement » les références, a précisé la FDJ à l’AFP.

ActualitésVoir toutes les actualités