Football - 05/09/2019

Les Jamaïcaines se mettent en grève

La grogne des joueuses de football contre leur fédération fait tâche d’huile. Après les Etats-Unis, la Jamaïque est touchée à son tour. Les membres de l’équipe nationale féminine, les Reggae Girlz, ont entamé un mouvement de grève. En cause, le non paiement de leurs primes et indemnités depuis le début de l’année 2019, malgré leur participation au dernier Mondial en France. « Nous avons fait beaucoup de sacrifices pour porter les couleurs de la Jamaïque, a expliqué sur Instagram l’une des meneuses du mouvement, Khadija Shaw. Ce n’est pas juste pour l’argent, c’est pour changer la manière dont le football féminin est vu, notamment en Jamaïque. » Les Jamaïcaines menacent de ne pas participer aux prochaines compétitions si elles ne sont pas payées. Réponse de la Fédération jamaïcaine de football, par la voix de son président, Michael Ricketts : « Nous leur avons payé la moitié de ce que nous leur devons, mais la vérité est que nous n’avons toujours pas reçu l’argent de la FIFA et que nous ne pouvons pas les payer complètement. »

ActualitésVoir toutes les actualités