Athlétisme - 27/08/2019

Zurich rafle la mise

Son meeting n’est plus tout à fait ce qu’il était, mais Zurich reste l’une des places fortes de l’athlétisme dans le monde. Pour preuve la décision de l’IAAF, annoncée dans un communiqué, d’y faire disputer la finale de la Diamond League en 2020 et 2021. La compétition était jusque-là organisée en deux lieux et deux dates différents, à Zurich et à Bruxelles. Il sera donc ramené à une seule soirée. Cette décision s’inscrit dans la réforme du principal circuit de l’athlétisme à partir de 2020, avec moins de meetings et d’épreuves. Mais elle est également imposée par les travaux de rénovation du stade du Roi-Baudoin à Bruxelles. La réforme de la Diamond League prévoit également la suppression d’un meeting à partir de 2020 (il y en a 14 aujourd’hui dont deux finales), pour passer à 12 meetings plus une finale. Les meetings seront réduits à une heure trente au lieu de deux heures. Le calendrier ne pourra pas en compter plus d’un par semaine. Enfin, le circuit intégrera un nombre réduit d’épreuves (12 pour les femmes, 12 pour les hommes, contre 32 au total actuellement), en supprimant notamment le 5 000 m.

ActualitésVoir toutes les actualités