Tennis - 14/08/2019

Le Pakistan garde son bien

La demande officielle des autorités sportives indiennes n’y a rien changé : la rencontre de Coupe Davis de tennis entre le Pakistan et l’Inde, prévue les 14 et 15 septembre 2019 à Islamabad (Pakistan), ne sera pas délocalisée. La Fédération internationale de tennis (ITF) l’a annoncé mardi 13 août. Elle estime que les conditions de sécurité sont « satisfaisantes », mais précise rester « attentive » à l’évolution de la situation politique entre les deux pays. L’Inde avait demandé dimanche 11 août à l’ITF de déplacer le match sur terrain neutre. « Nous travaillons avec le pays hôte et des experts indépendants. L’ITF est satisfaite de leur évaluation de la sécurité du site et du plan de sécurité mis en place, a déclaré l’ITF dans un communiqué. Le niveau de sécurité général du Pakistan n’a pas changé, mais nous allons continuer de surveiller la situation attentivement avec nos conseillers. » La position de l’ITF ne rassure pas les Indiens. La Fédération indienne de tennis a renouvelé sa demande de délocalisation, mardi, mais cette fois au nom des joueurs. « Mahesh Bhupathi (le capitaine indien, ndlr) m’a parlé. C’est très inquiétant pour eux de jouer dans ces circonstances. Ils sont en train de chercher une solution pour jouer ailleurs », a déclaré à l’AFP Hironmoy Chatterjee, le secrétaire général de la fédération.

ActualitésVoir toutes les actualités