Athlétisme - 13/08/2019

Le Kenya veut faire le ménage

Plus question de plaisanter. L’athlétisme kényan semble, enfin, déterminé à s’attaquer de front au problème du dopage. Dimmy Kisalu, le manager de l’équipe nationale, a assuré aux médias de son pays que tout serait mis en oeuvre pour envoyer une délégation d’athlètes propres aux prochains Jeux Africains, prévus du 26 au 30 août 2019 à Rabat, au Maroc. Pour cela, des tests antidopage hors compétition ont été menés dès la semaine passée pendant le stage d’entraînement de l’équipe du Kenya. Selon Dimmy Kisalu, le Kenya est censé mener au moins 3 contrôles par athlète avant les Jeux Africains, une exigence imposée par sa position dans la catégorie A du classement des pays pour les cas de dopage. Le manager de l’équipe nationale a assuré que les tests seraient réalisés avant le départ de la délégation pour le Maroc, prévu le 23 août.

ActualitésVoir toutes les actualités