Football - 07/08/2019

Escroquerie à tous les étages

Période de gros temps pour le football allemand. Deux de ses anciens dirigeants, Theo Zwanziger, ex-président de la Fédération allemande de football (DFB), et Urs Linsi, ancien secrétaire général de la FIFA, sont poursuivis pour escroquerie par la justice suisse. Après une longue enquête criminelle sur les conditions de préparation du Mondial de football 2006 en Allemagne, le Parquet helvétique a annoncé mardi 6 août avoir retenu les charges d’escroquerie contre les deux hommes. Un troisième dirigeant, Horst Rudolf Schmidt, l’ex secrétaire de la DFB, est également visé pour escroquerie. Wolfgang Niersbach, membre du comité de candidature et vice-président du comité d’organisation du Mondial 2006, est mis en examen pour « complicité d’escroquerie ». L’enquête de la justice suisse portait sur le paiement de 6,7 millions d’euros, effectué en avril 2005 par la Fédération allemande de football à Robert Louis-Dreyfus, ancien patron d’Adidas, partenaire de la DFB. Selon un communiqué du Parquet, les quatre prévenus ont « trompé astucieusement les membres d’un organe de surveillance du comité d’organisation de la DFB pour la Coupe du Monde 2006 sur le but réel d’un paiement d’environ 6,7 millions d’euros. »

ActualitésVoir toutes les actualités