AMA - 06/08/2019

Le laboratoire de Stockholm retrouve la lumière

Fin du purgatoire pour le laboratoire antidopage de Stockholm. L’Agence mondiale antidopage a annoncé via un communiqué, lundi 5 août, avoir levé sa suspension partielle, décidée en août 2018. L’établissement suédois, situé au sein de l’université Karolinska, avait été placé sur liste noire pour avoir utilisé une méthode de tests non homologuée. « Nous félicitons le laboratoire de Stockholm pour la réponse qu’il a apportée au problème qui a conduit à la suspension partielle, et nous assurons aux sportifs qu’ils peuvent être confiants que le laboratoire fonctionne conformément aux normes élevées requises par l’AMA et le programme mondial antidopage », précise Olivier Niggli, le directeur général de l’AMA, dans un communiqué.

ActualitésVoir toutes les actualités