France - 18/07/2019

L’Assemblée nationale adopte l’ANS

Une étape a été franchie pour la nouvelle Agence nationale du sport. Une étape importante. Menacée par trois recours déposés la semaine passée par les inspecteurs généraux de la Jeunesse et des Sports, elle a été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale, dans la nuit de mardi à mercredi 17 juillet. Présentée par Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, comme un « outil complémentaire du ministère et de ses partenaires, plus agile qu’une administration », l’ANS n’a pas convaincu les députés communistes et socialistes. Ils ont voté contre le texte. Les députés ont introduit plusieurs amendements au texte, déjà adopté en première lecture au Sénat le 2 juillet dernier, dont plusieurs nouvelles missions de l’Agence : « la prévention de la lutte contre toutes formes de violences et de discriminations dans le cadre des activités physiques et sportives pour toutes et tous », mais aussi « la promotion de l’engagement et du bénévolat dans le cadre des activités physiques et sportives ». Le projet de loi devrait être examiné le 23 juillet en commission mixte paritaire, afin de trouver une version commune entre les deux assemblées, un préalable à son adoption définitive.

ActualitésVoir toutes les actualités