AIBA - 26/06/2019

Le CIO confirme la suspension

Il n’y pas eu de miracle à Lausanne pour l’AIBA. Au troisième jour de sa 134ème session, mercredi 26 juin, le CIO a approuvé à l’unanimité la décision de sa commission exécutive de suspendre la Fédération internationale de boxe. L’institution olympique organisera donc elle-même les qualifications et le tournoi aux Jeux de Tokyo 2020. Quant à l’AIBA, déjà au bord de la banqueroute, elle devra tirer un trait sur les subventions versées par le CIO aux fédérations internationales. Nenad Lalovic, le président du groupe de travail chargé de plancher sur le dossier AIBA depuis l’an passé, a présenté devant ses pairs un tableau très sombre de la situation de la fédération, notamment en termes d’éthique et de gouvernance. Un groupe de surveillance a été mis en place pour superviser l’évolution de l’AIBA et ses progrès. En attendant un éventuel retour en grâce de l’organisation, très hypothétique à court terme, le CIO a précisé les modalités de qualification pour les Jeux de Tokyo 2020. Quatre tournois continentaux seront organisés au cours du premier trimestre 2020, à Londres, Dakar, Buenos Aires et en Chine. Ils seront suivis d’un tournoi mondial en mai au Japon.

ActualitésVoir toutes les actualités