Paris 2024 - 12/06/2019

Beckers convaincu par les sports urbains

La commission de coordination du CIO pour les Jeux de Paris 2024 a bouclé mardi 11 juin la première de ses deux journées de visite à Marseille, ville-hôte des épreuves de voile et de sept rencontres des tournois de football. Conduite par le Belge Pierre-Oliver Beckers, la délégation de membres du CIO et d’experts des questions olympiques a fait étape à la marina et au stade Vélodrome, les deux futurs sites de compétition. Mais la journée a été dominée par des démonstrations de disciplines et sports urbains appelés à intégrer le programme des Jeux de Paris 2024, dont le breakdance, l’escalade et le skateboard. A l’évidence, Pierre-Olivier Beckers a été convaincu, le président de la commission de coordination comparant ces probables sports additionnels à un « vent de fraîcheur » sur les Jeux olympiques. « Les quatre sports, il faut les prendre dans leur ensemble et voir dans quelle mesure ils ajoutent un complément à la vision de Paris 2024, sans remettre en question l’ADN des sports qui existent déjà, a expliqué Pierre-Olivier Beckers, cité dans l’Equipe. Le souhait du CIO est d’organiser des Jeux qui soient plus tournés vers la jeunesse, plus urbains, plus inclusifs et spectaculaires, qui soient aussi raisonnables à organiser. Il y a un élément qui a marqué les esprits ce matin, c’est le fait que le nombre d’athlètes concernés par ces quatre nouveaux sports représentera environ 4 % des athlètes des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 (248 athlètes). Donc pour ceux et celles qui craindraient que le fameux ADN des Jeux soit remis en question, avec 4 % il n’y a pas de soucis. » La commission de coordination du CIO poursuit ce mercredi 12 juin sa visite de deux jours à Marseille.

ActualitésVoir toutes les actualités