Paris 2024 - 31/05/2019

Mise au point sur le report du CDG Express

C’est officiel. Le « Charles de Gaulle Express », la liaison ferroviaire qui doit relier l’aéroport CDG au centre de Paris, ne sera pas prêt à temps pour les Jeux de Paris 2024. Sa mise en circulation a été repoussée à la fin de l’année 2025. Le gouvernement en a fait l’annonce mercredi 29 mai. Une décision immédiatement saluée par la Mairie de Paris, estimant cette décision « conforme à la demande qu’elle exprimait aux côtés de la Région Île-de-France et de nombreuses autres collectivités depuis plusieurs mois. » Pour le COJO Paris 2024, en revanche, le report du CDG Express n’a rien d’une bonne nouvelle. Le projet figurait en bonne place dans le dossier de candidature. Pas question, pour autant, de verser dans la sinistrose. Le comité d’organisation des Jeux de Paris 2024 s’est fendu d’un communiqué dès l’annonce du report. Il précise que, même si la liaison ferroviaire « représentait une opportunité supplémentaire à la disposition des touristes olympiques et paralympiques (…), elle ne répondait pas à un besoin en tant que tel pour la bonne organisation des Jeux. En effet, cette nouvelle ligne de transport appelée à relier en une vingtaine de minutes l’Aéroport Paris-Charles de Gaulle au centre de Paris (Gare de l’Est), n’aurait desservi aucun site olympique ou paralympique. » Certes. Mais elle aurait constitué un immense progrès dans l’accueil des visiteurs étrangers, dont une majorité utilisera l’aéroport Charles-de-Gaulle pour atteindre et quitter la capitale.

ActualitésVoir toutes les actualités