MMA - 27/05/2019

Une action en justice contre GAISF

La Fédération internationale des arts martiaux mixtes (IMMAF) passe à l’offensive. Elle annonce dans un communiqué envisager très sérieusement de poursuivre en justice l’Association mondiale des fédérations sportives internationales (GAISF). Elle lui reproche de rejeter systématiquement,  année après année, sa demande d’un statut de membre « observateur ». Kerrith Brown, le président de l’IMMAF, était présent en début de mois à Gold Coast, en Australie, pour SportAccord 2019. Le dirigeant britannique a demandé une nouvelle fois pourquoi sa demande d’une reconnaissance par GAISF a été rejetée en février dernier. « On ne nous a donné aucune explication, explique-t-il dans le communiqué de l’IMMAF. En 3 ans, nous avons fait tout ce qu’on nous a demandé pour obtenir le statut d’observateur à GAISF. Nous avons également fait tout ce qui était nécessaire pour nous conformer au code mondial de l’AMA. Mais, là aussi, nous avons été rejetés, puisque l’AMA suit les directives de GAISF. » La suite du feuilleton pourrait donc se dérouler devant un tribunal. Pour rappel, un sport doit être officiellement reconnu par GAISF avant de prétendre à une reconnaissance par le CIO et, éventuellement, postuler à une entrée dans le programme olympique. L’IMMAF a déjà entamé des poursuites contre l’AMA.

ActualitésVoir toutes les actualités