Escalade - 17/05/2019

Un mur olympique à la française

A un peu plus d’un an des Jeux de Tokyo, où la discipline fera ses débuts parmi les sports additionnels, la Fédération internationale d’escalade (IFSC) annonce avoir déniché son prestataire pour la construction du futur mur olympique. Il est français. Partenaire de longue date de l’IFSC, l’entreprise Entre-Prises (EP) fournira au comité d’organisation japonais la structure utilisée l’an prochain par les grimpeurs. Elle avait déjà officié l’an passé aux Jeux de la Jeunesse 2018 à Buenos Aires. Basée à Saint-Vincent-de-Mercuze, dans l’Isère, Entre-Prises (EP) a construit depuis sa création, en 1985, plus de 6700 murs d’escalade dans le monde.

ActualitésVoir toutes les actualités