Japon 2019 - 13/05/2019

Un risque de pénurie de bière

L’affaire est sérieuse. A un peu plus de 4 mois du coup d’envoi, les organisateurs de la Coupe du Monde de rugby 2019 au Japon s’inquiètent d’un risque de pénurie de bière dans les villes-hôtes du tournoi. Ils ont organisé des sessions de travail sur plusieurs sites, dont Sapporo et Oita, où sont attendus des étrangers en masse pendant le prochain Mondial. Ils ont expliqué aux restaurateurs, prestataires et équipes en charge de l’accueil des supporteurs qu’ils risquaient de perdre une opportunité historique de réaliser un chiffre d’affaires record en ne prévoyant pas à l’avance un stock de bière en rapport avec la demande. Lors de la dernière Coupe du Monde de rugby, organisée en 2015 au Royaume-Uni, pas moins de 1,9 million de litres de bière ont été consommés, dont 1,3 million dans les stades. Une étude britannique a révélé que la consommation de bière avait été six fois supérieure, dans un même stade, que pour une rencontre de football.

ActualitésVoir toutes les actualités