Judo - 13/05/2019

L’Iran veut respecter la Charte olympique

L’heure est à l’apaisement pour le sport iranien. Les autorités iraniennes de judo ont décidé d’arrêter de boycotter les athlètes israéliens sur le tatami. Le comité national olympique et la fédération de judo iraniens en ont informé la Fédération internationale de judo (FIJ) dans un courrier officiel. La FIJ l’a publié pendant le weekend sur son site Internet. Les deux organisations iraniennes expliquent vouloir « respecter pleinement la Charte olympique et son principe de non-discrimination. » La FIJ a précisé dans un communiqué que cette décision fait suite à plusieurs séries de discussions sur le « phénomène troublant impliquant la « blessure » soudaine ou l’absence à la pesée d’athlètes iraniens » lorsqu’ils étaient opposés à des adversaires israéliens.

ActualitésVoir toutes les actualités